L E   S I T E

E S P A C E S

T E C H N I Q U E S

O U T I L S

ΠU V R E S

A N N E X E S

Les "formules"

Projections

Formats Surround

Captures

Méthodes

Applications

 Le Plan

Recherche

 Assemblage d'objets n-phoniques les instruments

 Contrôle des masses spatiales les instruments

 Jeu instrumental les instruments

 Combinaisons les instruments

Processus les instruments

  

  

  

 

TECHNIQUES

Méthodes de composition (spatiale)

les instruments Processus

 

Les trois méthodes présentées concernent la réalisation d'œuvres fixées dans leur détail temporel, prêtes à êtres distribuées sous la forme d'un support ou d'un flux domestique ou à être projetées lors de manifestations publiques de type spectacle (séances et concerts), ou encore certains types d'installations (lecture en boucle d'un déroulement fixé).
Mais ce n'est bien sûr pas la seule manière de composer et de fixer une œuvre (voir la fixation), et lorsque l'on a besoin d'une structure temporelle et spatiale souple, les logiciels multipistes qui sont au centre des méthodes précedentes ne sont plus adaptés.

Page en cours de rédaction  
 

 

La méthode s'apparente en fait à la troisième du "tout MIDI", où les contrôleurs MIDI traditionnels sont ici remplacés par des capteurs de tous genres.
La différence ne se situe pas tellement dans les rapports entre les aspects spatiaux et les autres aspects du son, mais dans la manière dont ces informations sont fixées ou déterminées. Des processus, faisant éventuellement intervenir des commandes extérieures en temps réel, remplacent les successions fixes d'évènements MIDI des séquenceurs, ou s'y ajoutent ou les modulent...

Outils : environnements modulaires avec ou sans plugins additionnels (Audiomulch, Bidule, Console, CPS, Max/Msp, Pure Data, Reaktor, Synthedit, Usine...),
logiciels multipistes avec connexions modulaires intégrés et plugins additionnels (Usine, Tracktion, Reaper) ou avec plugins modulaires (Bidule, Usine, Reaktor).