L E   S I T E

E S P A C E S

T E C H N I Q U E S

O U T I L S

ΠU V R E S

A N N E X E S

Equipement

Multipistes

Modulaires

Instruments

Plugins

Autres

 Le Plan

Recherche

 Tableau général les instruments

 Hôtes à plugins les instruments

 Programmation modulaire les instruments

 Création de plugins les instruments

  

  

  

  

 

 O U T I L S 

Les environnements modulaires

les instruments Programmation modulaire

 

Ces logiciels, comme ceux que j'ai placé dans la catégorie "création de plugins", disposent de modules plus ou moins élémentaires que l'utilisateur assemble pour former des outils de traitement ou de synthèse. Ce qui les différencie, c'est le nombre de ces modules, jusqu'où peuvent ils "descendre" vers la "vraie" programmation (Synthmaker peut intégrer du code en assembleur !) et l'existence d'une communauté de développeurs qui fournit des extensions étendant encore leurs capacités, comme c'est le cas pour Max/Msp ou Synthedit.
Certains comme Bidule peuvent également avoir fonction d'hôtes à plugins ce qui les rends alors particulièrement polyvalents.

 

 Bidule 0.97

(Mac / Win - 70 €)

Il reprend à sa manière les techniques et le genre de fonctionnement qui ont fait leur preuves dans Max/Msp, avec une interface plus "moderne" et conviviale.
Les modules élémentaires couvrent à peu près tous l'éventail utile, et l'utilisation de plugins VST et AU est très simple. Il manque par contre la possibilité de créer des éléments d'interface graphiques et son système d'affectation des modulations n'est pas très intuitif car seules les connexions audio sont représentées graphiquement. Ça évite les embrouillis de fils mais il est des fois difficile de se représenter qui fait quoi à qui...
C'est également un hôte et client Rewire, et qui peut fonctionner lui même en tant que plugin VST / AU jusqu'à 32 entrées / sorties (mêmes remarques concernant cette utilisation que pour EnergyXT).
http://www.plogue.com/bidule/

 

 

 

 CPS 1.50

(Mac / Win - gratuit)

Bien que basé sur un moteur très différent, il ressemble de beaucoup par son principe à la famille Max, sans en proposer toute la richesse et les performances.
Il devrait bientôt être distribué en freeware, incluant la possibilité d'exportation en tant que plugin et programme autonome.
Il ne permet pas la création d'interfaces, mais peut dialoguer avec un environnement graphique réalisé avec Director de Macromedia.
http://www.bonneville.nl/cps/

 

 

 

 Max/Msp 5

(Mac / Win - 500 €)

MAX/MSP représente pour beaucoup l'archétype du logiciel de programmation modulaire. Peut être parce que c'est l'un des plus anciens et qu'il est majoritairement utilisé dans les centres de "recherche musicale" (Apple oblige...), toujours est-il qu'il est encore à l'heure actuelle le plus pointu de sa catégorie.
Son histoire (développement et distribution) un peu tourmentée fait qu'il existe aujourd'hui selon trois "saveurs", indépendantes mais partiellement compatibles : Max/Msp, "l'original", produit commercial distribué par Cycling 74 ; PureData développé par son premier concepteur Miller Puckette et distribué gratuitement, ainsi que JMax, sorte de re-récupération du produit par l'IRCAM mais qui n'est plus supporté aujourd'hui.
Sous une interface pour le moins austère, ils comportent des fonctions de bas niveau et de très nombreux modules additionnels ("externals") qui leur permettent de fabriquer à peu près n'importe quoi. Les possibilités sont quasiment infinies pour qui possède les capacités et la patience d'apprivoiser l'énorme manuel, qui pour une fois est bien utile...
En ce qui concerne la stabilité, Max/Msp 5 possède maintenant une avance importante sur la version freeware PureData (JMax a été abandonné). Jusqu'à la version 4, les réalisations peuvent être exportées sous la forme de plugins dans les formats VST, MAS et RTAS qui nécessitaient l'installation préalable du runtime Pluggo. Hélas, cette possibilité a été abandonnée avec la version 5 au profit de la version intégrée dans le multipiste Ableton Live.
http://www.cycling74.com/index.html

 

 

 

 PureData 0.42

(Lin / Mac / Win - gratuit)

Pour les passionnés de programmation... l'équivalent gratuit de Max/Msp (voir la création de plugins).

Voir également JMax, et sur cette page un historique des relations entre Max/Msp, PureData et JMax.

http://pd.iem.at/

 

 

 

 Reaktor 5

(Mac / Win - 500 €)

Il va peut être un peu moins loin que Max/Msp et ses cousins car il ne dispose pas de fonctions FFT et les traitements sur le smessages MIDI sont limités, et surtout il ne peut être complété par des extensions tierces ni des plugins.
Malgré tout l'interface est beaucoup plus avancée et la création d'interfaces sophistiquées est abordable. La communauté d'utilisateurs est vaste et la production disponible.
Il gère jusqu'à seize canaux de sortie audio, mais l'enregistrement et la lecture de fichiers multicanaux n'est hélas toujours pas possible, ce qui est très curieux de la part de Native Instruments, éditeur de Kontakt et d'Absynth.
Utilisé en tant que plugin VST, il ne permet plus que huit entrées / sorties, très dommage...
http://www.native-instruments.net/index.php?home_us

 

 

 

 Usine 4.2

(Win - 50 € + 40 € / an)

Ça pouvait sembler impossible de trouver un nouveau concept d'environnement modulaire, eh bien Olivier Sens nous montre qu'il suffit d'avoir des idées et de passer vraissemblablement beaucoup de temps à la programmation...
Usine n'est pas facile à classer, car il rassemble des modules de "moyen niveau" tels qu'on peut les trouver dans Synthedit ou Bidule et qui permettent donc de construire des patchs complexes basés sur la synthèse, l'échantillonnage et les traitements, associés aux plugins VST/i. Si ce n'était que ça ce serait déjà pas mal, mais ce qui fait son originalité c'est que là où d'habitude on choisi d'ouvrir un "patch" et de travailler avec, ici on peut en associer plusieurs, et même depuis la version 2 les "séquencer", puisqu'une timeline multipiste permet de tracer des courbes d'automation pour chaque paramètre des éléments que contiennent ces patches, de les enchaîner pendant que d'autres peuvent donner lieu à un jeu indépendant etc...
Ce logiciel mérite bien son nom, et il faut bien sûr un peu de temps pour s'habituer au concept qui semble infini, tant pour la création sonore, le jeu improvisé ou même la composition linéaire.
Il y a évidemment des choses à améliorer, mais l'affichage et la connexion directe des paramètres des plugins VST (beaucoup plus pratique à utiliser que la fenêtre des paramètres de Bidule, jusqu'à 32 sorties, plus quelques objets très pratiques comme l'enregistreur XY en font un outil privilégié pour la multiphonie, que ce soit sur scène ou en studio.
Le support des fichiers multicanaux est presque complet avec un module d'échantillonnage et des pistes audio sur 16 canaux, il ne manque plus que le rendu dans un fichier multicanal plutôt que des fichiers séparés.
Il peut fonctionner également en tant que plugin VST et la version gratuite ne présente plus de limite multicanal depuis la version 4.
http://www.sensomusic.com/usine/ 

 

 

Voir la suite dans la création de plugins.